Un 1/4 de Finale Cap-Waterloo

Par -mercredi 13 Fév 2019

Après presque deux semaines d’inactivité, les prochains adversaires de votre Climatisation Cloutier sont connus. Les Maroons 2.0 de Waterloo ont disposé du Métal Perreault de Donnacona à la limite de trois rencontres, pour mériter leur place en quart de finale. N’allez surtout pas croire que malgré leur fiche de deux victoires en autant de rencontres, ainsi que la différence de points au classement (12), les hommes d’Éric Haley et l’ensemble de l’organisation Madelinoise vont prendre le tout à la légère. C’est avec toute la franchise qui caractérise le directeur-général Fabien Dubé et l’entraîneur-chef Éric Haley, que les deux hommes de hockey se sont entretenus avec l’auteur de ces lignes.

 

« Ça va faire du bien de retoucher à la glace dans un cadre compétitif », a déclaré l’hirsute dirigeant âgé de 25 ans. « Nous allons tout faire, afin de faire oublier la douloureuse élimination de l’an dernier. J’ai aimé ce que j’ai vu des gars sur la glace, lors de notre pratique de dimanche dernier. Seulement trois joueurs manquaient à l’appel, en raison de raisons professionnelles (Zackary Beaudoin, Olivier Ouellet et Frédérick Côté). Ça en dit très long sur le dévouement des joueurs envers l’équipe », a ajouté le Trifluvien. Qu’avait à dire Dubé, à propos de la troupe de Miguel Fortin? « Les Maroons 2.0 de Waterloo représentent une menace de tous les instants. Leur position au classement général ne signifie en rien la vraie saveur de l’équipe. Il s’agit d’une équipe très dangereuse en attaque, solide en défensive, et possédant un excellent gardien en François Lacerte, un gars de Trois-Rivières. L’arrivée de David Lapierre, un excellent homme de hockey, a apporté une stabilité que l’équipe ne possédait pas antérieurement. Il faudra être prêts, car tous peuvent être assurés qu’eux le seront », a tenu à préciser Fabien Dubé.

 

Le facteur jeunesse joue également un rôle, lors des séries éliminatoires. Qu’en est-il, lorsqu’on prend le temps de regarder l’alignement du Climatisation Cloutier? « J’ai adoré la façon que nos jeunes ont répondu face à des formations aguerries comme les Loups de La Tuque et le Bellemare de Louiseville. Ces équipes jouent du hockey de séries à chaque rencontre, et nos troupiers se sont très bien comportés. Entre autres, Zackary Beaudoin a été appartenu à trois équipes, avant d’obtenir sa chance avec nous. Il a terminé au premier rang des pointeurs de notre formation, avec 37 points à égalité avec Antoine Masson. Ce sera une autre opportunité de constater le caractère des recrues que nous avons à notre disposition », a rappelé Dubé.

 

Autre facteur à considérer en séries éliminatoires : la pression. Cet argument, Fabien Dubé le rejette du revers de la main. « Malgré notre statut de favori, nous ne ressentons pas de pression. La majorité des observateurs ne voyait pas le Climatisation Cloutier dans le Top 6 du classement général. Nous avons que nous avons un défi devant nous, et il commence dès ce vendredi, avec la visite des Maroons 2.0 de Waterloo. Nous invitons nos partisans à venir en grand nombre, et à rendre l’Aréna Jean-Guy Talbot un endroit hostile. Ils auront droit à une équipe fière et focussée, vis-à-vis l’objectif fixé », de terminer l’architecte de l’édition 2018-2019 de votre Climatisation Cloutier.

 

La question reste. De quel objectif s’agit-il? « Remporter le premier match », a répondu le pilote des Bleus, Éric Haley. « Le premier chapitre du livre est terminé, soit la saison régulière. Dimanche dernier, nous avons eu une bonne séance d’entraînement avec un alignement presque complet. Il sera intéressant de constater comment l’équipe répondra au défi de la série qui les opposera aux Maroons 2.0 de Waterloo », a ajouté le Trifluvien. À sa première année au sein du Circuit Dorais, que pense Éric Haley de ses adversaires? « Les Maroons 2.0 ont connu un bon début de saison, avant de subir des blessures à des joueurs clés (Charles Power et Jason Crack), et de traverser la tourmente qui a affligé le club hors-glace. Cela dit, il s’agit d’une équipe pratiquant un style de jeu robuste, et qui possède plus d’offensive que lors de leurs rencontres de saison régulière. La profondeur de notre équipe sera très importante en vue de ce duel. Ce sera à nous, l’équipe d’entraîneurs, à nous ajuster selon ce que nos adversaires nous proposeront », a déclaré le pilote des Bleus.

 

Concernant la jeunesse de l’équipe, qu’en pense Éric Haley? « Au niveau de la moyenne d’âge, nous sommes effectivement l’équipe la plus jeune de la LHSAAAQ. Mais ils sont très bien épaulés, par nos leaders, et tout comme l’a mentionné mon patron (Fabien Dubé), il sera intéressant de constater comment ils réagiront devant l’adversité. Le travail et la constance mènent au succès. Notre formation est encore en phase d’apprentissage, et le contexte des séries éliminatoires sied très bien à cette théorie. C’est dans cette optique, que nous invitons nos partisans à venir encourager une équipe, qui a été bâtie à leur image. Comme nos troupiers, nous nous attendons à voir une foule excitée, dès vendredi soir prochain », a tenu à conclure celui qui dirige les destinées de votre équipe favorite.

 

C’est en grand nombre que votre organisation favorite vous convie à son premier duel de la série quart-de-finale, au meilleur de sept (7) rencontres. La première rencontre débutera dès 20h30, à l’Aréna Jean-Guy Talbot.

 

Le Climatisation Cloutier : UNE FAMILLE UNIE!